Expertises

Surmonter les obstacles à la transformation numérique dans l’industrie

Victor Bommelaer

Lecture : 8 min - 21 août 2023

La transformation numérique est un chemin pavé de difficultés, mais c’est la seule voie possible pour ne pas avoir un train de retard sur la concurrence. Dans le secteur industriel, les obstacles sont à la mesure des promesses de l’industrie 4.0 et du foisonnement de technologies qui la sous-tendent : IoT, IA, réalité virtuelle, blockchain, jumeau numérique…

Pourtant, avant d’être une question technologique, la transformation numérique repose avant tout sur le facteur humain et la diffusion d’une culture de l’innovation, ainsi que sur des choix stratégiques éclairés. 

Placer le facteur humain au cœur de tout projet de transformation

Comprendre et vaincre la résistance au changement 

La plus grande erreur qu’on puisse commettre dans le cadre d’un projet de transformation numérique, c’est de négliger l’importance du facteur humain dans la réussite de celui-ci. Réduire un projet à ses composantes technologiques revient à omettre une donnée fondamentale de l’équation : la psychologie humaine. Parce qu’au bout du compte, ce sont les collaborateurs qui vont donner vie à ces outils, méthodes et processus que vous mettez entre leurs mains. Autrement dit, la réussite du projet dans son ensemble dépend en grande partie de la manière dont vous aurez réussi à emporter l’adhésion de tous.

SmartShape - bénéfices innovation industrielle

L’ennemi de l’innovation en entreprise est la résistance au changement. Et pour vaincre cet adversaire, il est indispensable de l’identifier sous toutes ses formes et d’en comprendre les ressorts. Voici un inventaire non exhaustif des obstacles que vous devez surmonter pour faire prospérer un projet innovant en entreprise : 

  • Absence de consultation : le sentiment de ne pas avoir voix au chapitre dans le processus de transformation numérique peut générer de la résistance. Pour éviter cela, il est important d’impliquer les collaborateurs dès le début du processus, par exemple lors de la démonstration d’un outil numérique. Cela peut renforcer leur sentiment d’appartenance à l’entreprise et leur adhésion à la solution.
  • Mauvaise communication : savoir faire passer un message auprès d’une équipe est un art qu’il faut impérativement maîtriser pour assurer la conduite du changement. Les collaborateurs doivent comprendre le “pourquoi” et le “comment” d’un projet pour y souscrire. Quel est l’objectif de ce projet ? Comment cela va-t-il affecter leur travail quotidien ? Une communication ouverte, honnête et régulière peut aider à surmonter cette barrière.
  • Peur de l’inconnu : il est naturel de se méfier de ce qu’on ne connaît pas. Pour contrer cette peur, il est essentiel de sensibiliser les collaborateurs en continu aux nouveaux outils et méthodes.
  • Défiance envers une technologie : “gadget”, “effet de mode”, “mirage”…une innovation n’est pas pleinement acceptée tant que sa valeur ajoutée n’est pas démontrée. Pour surmonter cette saine défiance, les démonstrations et essais valent mieux que les longs discours. 
  • Manque de compétences : l’arrivée d’un nouvel outil peut susciter un sentiment d’inconfort, notamment chez les collaborateurs les moins réceptifs au numérique. Et pour cause, personne n’aime se sentir dépassé. Des formations appropriées et un soutien continu sont essentiels pour aider les collaborateurs à acquérir les compétences nécessaires.
  • Manque de stabilité et lassitude : innover ne veut pas dire “girouetter ». La transformation numérique requiert une certaine stabilité pour ne pas créer une lassitude du changement. Pour limiter cette résistance, il est indispensable d’introduire les changements de manière progressive. 

Dans l’industrie comme dans les autres secteurs, il est essentiel de comprendre les barrières psychologiques qui freinent l’acceptation des changements par les individus. À l’échelle de l’entreprise, et dans une perspective structurante, la transformation numérique implique d’instaurer une culture de l’innovation. 

Instaurer une culture de l’innovation

Adopter de nouvelles technologies ne se limite pas à l’acquisition d’outils ou de compétences techniques, cela suppose aussi de changer les mentalités et les habitudes de travail. Et ce changement commence par le leadership : les cadres dirigeants de l’entreprise ou d’un projet multi-intervenants doivent se montrer engagés en faveur de l’innovation, en soutenant les initiatives innovantes, en valorisant les idées nouvelles et en encourageant la prise de risque. 

Plus globalement, instaurer une culture de l’innovation requiert d’encourager chaque membre de l’entreprise à envisager les possibilités offertes par le numérique et à contribuer à leur mise en œuvre. Cela signifie créer un environnement où les idées nouvelles sont valorisées, où l’expérimentation est encouragée, et où les échecs sont vus comme des opportunités d’apprentissage et non comme des fautes.

Pour cela, il est essentiel de sensibiliser et de former les collaborateurs aux innovations numériques. Des ateliers, des séminaires, des formations, peuvent être organisés pour permettre aux collaborateurs de découvrir et de comprendre les nouvelles technologies, leurs enjeux et leurs opportunités. 

Élaborer une stratégie numérique pour relever les défis de l’industrie 4.0  

Face aux enjeux économiques de la transformation numérique, les entreprises industrielles ne peuvent pas se permettre de naviguer à vue. Élaborer une stratégie numérique est indispensable pour avoir les idées claires sur les investissements à réaliser et les actions à mettre en place pour les faire fructifier par les équipes. 

SmartShape - stratégie numerique industrie

Prioriser les projets qui maximisent le retour sur investissement 

La transformation numérique est un processus pouvant s’avérer extrêmement coûteux en termes de temps et de ressources. Dans ce contexte, faire de mauvais choix d’investissements peut s’avérer préjudiciable. C’est pourquoi il est crucial de prioriser les projets offrant le meilleur retour sur investissement. Cette démarche stratégique commence par l’évaluation objective de l’état actuel de l’entreprise et l’identification des cas d’utilisation à fort potentiel.

Dans cette optique, l’accent doit être mis sur des outils technologiques qui optimisent la diffusion de l’information et le travail collaboratif, qui sont deux axes d’amélioration majeurs en matière de projets industriels, toutes filières confondues. À travers ce type d’outil, l’objectif stratégique doit être de catalyser l’efficacité opérationnelle. Des plateformes collaboratives, des systèmes de gestion de l’information en temps réel et des technologies d’automatisation intelligente, par exemple, peuvent réduire les erreurs, augmenter la rapidité de réaction et améliorer la productivité générale.

La mise en œuvre de solutions collaboratives peut éliminer les goulots d’étranglement de communication et améliorer la coordination entre les équipes. Cela permet d’aligner les efforts de tous vers des objectifs communs et d’améliorer l’efficacité opérationnelle. De plus, la transparence accrue et l’accès à l’information en temps réel permettent une prise de décision plus rapide et plus précise.

De même, l’intégration d’outils d’automatisation basés sur l’IA permet d’identifier et d’éliminer les inefficacités dans les processus existants. Ce type de technologie peut aider vos équipes à analyser les données de performance en temps réel pour repérer les problèmes avant qu’ils ne deviennent critiques, ce qui réduit le risque d’erreur et les pertes de temps. 

Soutenir la transformation en accompagnant les équipes

SmartShape-formation-et-digitalisation

En toute hypothèse, pour que les investissements en transformation numérique portent leur fruit, un soutien dédié aux équipes est indispensable. Cela implique d’abord de favoriser la diffusion des compétences requises pour la mise en œuvre des solutions adoptées. Selon des facteurs tels que le coût, le temps, et la complexité de la technologie à adopter, cela peut nécessiter l’embauche de nouveaux talents ou la formation des équipes existantes à l’utilisation de ces nouveaux outils.

Ensuite, l’allocation judicieuse des ressources – qu’elles soient humaines, matérielles ou financières – est une condition essentielle pour faciliter l’implémentation de la transformation numérique. Cela demande d’anticiper les besoins futurs, de planifier les dépenses de manière stratégique, et de s’assurer que toutes les ressources sont employées de la manière la plus efficace. 

La transformation numérique dans l’industrie repose avant tout sur le facteur humain et la diffusion d’une culture de l’innovation, ainsi que sur une stratégie claire. Pour tirer le meilleur des technologies que sont l’IA, les plateformes collaboratives, le jumeau numérique ou la réalité virtuelle, il est essentiel de se focaliser sur le retour sur investissement et de surmonter la résistance au changement en impliquant les équipes dans cette transformation.

Mieux appréhender les possibilités de SmartShape ?

Demander une démo

Ebook

Le jumeau numérique au service des projets industriels

Télécharger

Voir SmartShape en action !

Vous souhaitez visualiser en détails l'usage de SmartShape au travers de projet industriels complexes ?
Demander une démo
Certification industrielle _ SmartShape

Ces actualités pourraient également vous intéresser

Cas client

Comment SmartShape Facilite la Gestion des Projets Multi-Intervenants

IOT1

Expertises

Intégration de SmartShape avec l’IoT : Transformez vos Données en Actions

Jumeaux Numérique worldwild

Actualités

Sécurité et Souveraineté des Données : Comment SmartShape Assure la Protection des Informations Sensibles